mardi 24 octobre 2017

Test du 6D mark2

Il faut bien dire que j'attendais cet appareil avec impatience.



Depuis l'achat de mes premiers objectifs (le Canon 17-40mm L F4 par exemple) j'avais en tête de passer un jour au plein format.



J'avais pu tester une journée un 5D premier du nom (merci Mathieu) , et j'avais apprécié le rendu qui s'éloignait de la photo numérique pour retrouver un grain, une texture d'image plus "argentique" , des flous plus beaux et plus progressifs, des profondeurs de champs qui rendent la photo visuellement plus réussie.

Le remplacement de mon 60d c'est fait en plusieurs étapes, sachant qu'il me faut déjà plusieurs semaines à me décider pour choisir une paire de chaussures, imaginez pour un reflex à plus de 1500€

J'ai d'abord attendu la sortie de 7d mark2 , pour attendre la sortie du 80D pour attendre la sortie du 6d mark2

Alors pourquoi ce choix...

Pour avoir par rapport au 60D : un meilleur autofocus, une meilleure montée en iso, plus de pixels pour cropper encore plus.
un écran tactile, du GPS , du Wifi, du dual pixel.
La vidéo ne m’intéressant pas pour le moment , j'apprécierai quand même la fonction "Timelapse" en 4k je pense.
Un 80D m'aurait suffit : oui mais on ne prend pas en compte l'aspect "je me fais plaisir"
Pour aborder le plein format , c'est certain.

Les points négatifs :

Pas de double slot pour carte mémoire : useless pour mon usage amateur.
Le manque de 4k en vidéo : ben je suis photographe et pas vidéaste.
Les tests qui descendent son Dynamic Range ... euh personnellement je crois que cela me suffira.
J'avais récupéré quelques samples des premiers exemplaires disponibles en Août et mon choix était fait.
l'obturateur limité à 1/4000 sec ...oui mais utilise t'on vraiment en plein soleil des objectifs ultra-lumineux....pas toujours et si on est limité, il faudra rajouter un filtre.

La prise en main :

Venant du 60D ; La taille du boitier est quasi identique, le terrain est connu.

comparatif avec un 7D

Comparatif avec le 60d

6D mark 2 à gauche et 60d à droite




la molette arrière parait plus qualitative ainsi que le bouton pour visualiser la pdc.
la prévisualisation des photos change mes habitudes , il faut appuyer sur le bouton loupe, puis utiliser la molette ou l'écran tactile. (je vais m'y faire).
Le bouton permettant de switcher entre photo et vidéo et de lancer l'enregistrement (comme le 7d) est plus pratique.
Le viseur : un bon point / au 60d on peut même paramétrer les infos visibles.


Le bruit du déclencheur me plait (anecdotique) et peut être mis en mode silencieux.
La rafale est meilleure que le 60d (pour l'instant pas testé à fond sur des photos de sport)


Le 6d mark 2 était présenté avant sa sortie comme un 80D plein format ce qui me convenait parfaitement.
Un 80D m'aurait suffit : oui mais on ne prend pas en compte l'aspect "je me fais plaisir"
Pour aborder le plein format , c'est certain.
Je conserve pour l'instant pour second boitier mon 60D et regarderai plus tard ce qui se fait ensuite en 2018 : 90D ou 7Dmark3 pour la photographie de sport ou animalière si le plein format ne suffit pas.


Ce n'est pas :
Un boitier principal pour les pros, qui ont les moyens d'amortir un 5DmarkIV à 4000€ mais il pourra être un boitier secondaire plus petit en secours (obligatoire si le principal tombe en rade)

test au 50 1.8 première version

Test au 50mm 1.8 à f/1.8
J'adore le rendu, j'ai encore parfois un peu de mal avec l'exposition des hautes lumières qui sont pour le moment un poil cramées.
En post traitement sous Lightroom, quelques remontées d'ombres font apparaître du bruit mais rien de rédhibitoire.

Un full-frame taillé pour le sport ?

Avec son mode rafale à 6.5 images, son capteur de 26.2 millions de pixels et son autofocus, il remplace parfaitement le 60D dans ce domaine.

Je n'ai pas trouvé que les collimateurs soient trop "centrés" , cela me convient parfaitement.

On perd le crop factor de 1.6 mais même en recadrant, je trouve l'image fianle plus définie.




Un changement / mes objectifs :

Le 70-300 L montre ses capacités comme ci dessous ou même en regardant l'image en 100% on est parfaitement net et cela à pleine ouverture.





Du coup je me mets a douter qu'un 70-200 me suffise et q'un 100-400 sera peut être plus judicieux ....

Je redécouvre mon 50 mm 1.8 qui m'avait semblé être une focale bizarre en APS-C.
Sur un full-frame cela en fait une focale que j'apprécie pour le portrait qui donne une distance pas trop  "proche" ni éloignée de son sujet.



contre jour au 50mm à f1.8



Je pense qu'il me faudra également rajouter une autre focale ( 30 ou 35 mm ) a grande ouverture pour le compléter.
Une triplette 30 mm, 50 mm et 85 ou 135 mm à grande ouverture ferai mon bonheur je pense en événement (type mariage ou soirée).

Le 100 mm L IS macro de Canon est toujours aussi qualitatif.
Je l'utilise aussi en mode portrait et c'est toujours un plaisir, l’autofocus peut avoir du mal lorsque en soirée mon sujet est  lointain et mal éclairé, mais sinon  il est parfait.

Le 40 mm : il fait un peu doublon avec le 50 mm à présent , mais reste un sujet objectif.

40 mm f/3.2 1/600sec 400 iso

40mm f/2.8 1/200sec


Le 17-40 mm : à présent sur full-frame, il devient un vrai grand angle ( sur aps-c j'avais tendance à utiliser le 10-18 mm)

17mm f/4.0 iso 200 1/320 sec